Test du JBL Everest Elite 700

Voici la présentation d’un des derniers casque de JBL. Annoncé en grandes pompes, celui-ci se situe dans la moyenne haute en terme d’achat, affichant un prix autour des 280 euros. Qu’en est-il de son confort et de ses prestations sonores ? Réponses dans ce test…

ERGONOMIE ET DESIGN

 

C’est la sobriété qui saute aux yeux au premier regard. JBL nous livre un produit épuré et classe, avec de grosses oreillettes que l’on peut d’ailleurs retrouver dans les casques audio de culture américaine. Celles-ci sont reliées par un arceau somme toute assez large et rembourré sur le dessous, recouvert de plastique façon coussinet anti-dérapant. Très efficace pour le maintient, peut être pas le nec plus ultra en terme de confort.

casque-et-accessoires

Les oreillettes sont supra-auriculaires, comme souvent chez ce type de casque les avantages et les inconvénients sont respectés. Les avantages sont l’immersion sonore et le confort, le principal inconvénient étant une sensation de chaleur pouvant apparaître au bout de quelques heures.

Côté technologie, le casque JBL Everest Elite 700 embarque le protocole de communication Bluetooth 4.1 A2DP. Les commandes sont relativement intuitives et rapides à prendre en main.

casque-classe

Sur l’oreillette droit on retrouve un bouton de mise en tension/appairage bluetooth ainsi qu’une commande (programmable si jamais depuis l’appli) qui permet d’activer la réduction active de bruit ainsi que l’Ambient Aware (écoute du bruit environnant) . De l’autre côté seront disponibles les commandes play/pause, navigation entre les pistes, volume ainsi que gestion des appels (décrocher, raccrocher, rappeler dernier numéro).

Toutes ces commandes sont des boutons physiques qui disposent de repères bien pensé : le casque est très facile à prendre en main de ce côté là.

Quid de l’application du JBL Everest Elite 700 ?

Le casque audio JBL Everest Elite 700 permet l’utilisation d’une application (uniquement disponible sur iOS et Android, dommage pour les autres OS mobiles…) baptisée JBL Headphones.

application-jbl-headphone

Le principal atout de cette application, au delà d’accéder aux commande de l’Ambient Aware et de la réduction de bruit sonore, permet de paramétrer un équaliseur graphique 10 bandes à volonté. Plusieurs presets de bases sont disponibles. Comme souvent dans ce genre de cas, nous ne sommes pas très fan des réglages d’usines des équaliseur du JBL Everest Elite 700, néanmoins cela donne une bonne idée de la qualité des corrections pouvant être apportées par cette application.

capture-application-jbl

 

Le fait de pouvoir proposer un équaliseur est toujours un point très positif pour un casque audio, cela permet de gommer drastiquement certains défauts.

Ajoutons que cette application possède un étonnant mode qui fait s’adapter le casque à la forme de notre pavillon ! Cette technologie n’est disponible que depuis l’application et répond au doux nom de TrueNote.

PERFORMANCES AUDIO

 

Côté performances audio, le casque est dans la moyenne pour ces tarifs là. Désolé de ne pas pouvoir trancher plus…Le son est homogène, les basses sont présents et les médiums sont clairs. Le gros défaut est une chute de la restitution des fréquence entre 4 kHz et 6 kHz. Là ou nous aurions pu plus pénalisé un casque sans équaliseur, le JBL Everest Elite 700 permet de corriger ce défaut via l’application. Ce n’est donc pas très grave.

courbe-de-reponse-en-frequences

Nous vous conseillons par contre de corriger vos fréquences petit à petit, les corrections fonctionnent bien et il est facile d’en abuser !

A 8 kHz, les aigus duJBL Everest Elite 700 reviennent en force et permettent de profiter allègrement des voix et des cuivres par exemple.

femme-qui-porte-le-JBL

La stéréophonie est très bien respectée, même sur des morceaux aux effets stéréophoniques riches. Notons que la réduction de bruit active ne pénalise pas les fréquences, ce qui est un très bon point car ce n’est pas tout le temps le cas.

NOTRE CONCLUSION SUR LE JBL EVEREST ELITE 700

- soit une note finale de 4/5
  • Design
  • Qualité/Solidité
  • Application paramétrable
  • Autonomie
  • Restitution sonore homogène
  • Un peu massif
  • Creux entre 4 kHz et 6 kHz (peut être corrigé via l’appli)
  • Grosses oreillettes
  • Moins impressionnant qu’un Parrot Zik, bien plus défini que son petit frère l’Elite 300, ce casque conviendra à qui voudrait un matériel de qualité sans passer la barre fatidique des 300 € pour un casque Bluetooth. Ses points positifs sont sa qualité de fabrication, ses harmonies et bien sûr son application qui permet de gommer ses défauts, pour un peu qu’on prenne le temps de la maîtriser.

     

     

     

    Audrey P.

    Auteur:

    Audrey est une baroudeuse née, toujours sur la route au milieu de quelque-part... Elle a longtemps travaillé dans la production de musique, mais on l'aime quand même. En son absence la rédaction de BlueVibes ressemble à un zoo pour animaux mentalement instables. Sa culture musicale n'a d'égal que la fermeté de ses coups de cravache.

    Partagez cet article sur

    Donnez votre avis

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *