Test de la JBL Flip 3

Voici la nouvelle version de la Flip de chez JBL, j’ai nommé la JBL Flip 3. La série Flip de JBL est apparu il y a quelques années et a réussi à conquérir de nombreuses personnes. Ces principales qualités sont le prix et la restitution sonore globalement très homogène. En comparaison de la série Charge, ces enceintes sont plus petites, plus fines (moins lourdes donc…) et n’offrent pas de recharge d’appareils extérieur.

ERGONOMIE ET DESIGN

 

Tout comme sa grande soeur la JBL Charge 2+, la JBL Flip 3 est splashproof , elle a donc le devoir d’être étanche aux éclaboussures et projection d’eau diverses. Attention, la mention « waterproof » un peu gonflée que les constructeurs d’enceintes apposent en général sur leurs modèles ne veut pas dire que celles-ci peuvent être immergées. On parle bien de résistance ponctuelle à l’eau !

plein de couleurs !

Toujours élancée et présentée sous forme de canette, la JBL Flip 3 est faites de solides matériaux bien finis et correctement assemblés. La grille présente chez le modèle précédent est remplacé par du tissu (très
rigide) et l’ensemble de l’enceinte est protégé par une large bande de caoutchouc recouvert par du plastique de qualité. La préhension est excellent est l’enceinte est bien plus résistance aux chocs que la mouture 2014, idem pour les projections d’eau, de sable et de poussière.

splashproof

Côté connectique, la JBL Flip 3 présente une entrée mini Kack 3,5 mm ainsi qu’un port micro-USB pour pouvoir la recharger. Le câble USB est d’ailleurs fourni avec l’enceinte. Les commandes ont déménagées sur le dessous, sont très intuitives et permettent de tout faire. (mise en tension, appairage Bluetooth, volume et combo pause/play/décrocher/raccrocher/navigation entre les pistes pour le dernier bouton).

 

Un nouveau trick est présent : grâce à l’appli JBL Connect (présente sur smartphone), il est possible de décupler la puissance sonore de votre système grâce à un appairage sur plusieurs enceintes JBL simultanément (fonctionne très bien avec la Xtreme par exemple).

JBL connect

L’enceinte peut toujours faire office de kit mains-libre et embarque la technologie SoundClear qui permet de réduire les bruits de fonds et d’avoir la voix de son interlocuteur plus nettement.

Dans la lignée des points très positifs, l’autonomie passe du simple au double, comptez 10H de restitution sonore !

Avec les boutons apparent

Petit bémol au compteur : le constructeur fait l’impasse sur la housse de protection qu’il fourni d’habitude avec.

PERFORMANCES AUDIO

 

Le modèle version 2 de la JBL Flip était reconnu pour ses performances sonores relativement homogènes et précises. Qu’en est-il de la nouvelle version ?

La Flip 3 est équipée de deux haut-parleurs de 40 mm et annonce pouvoir restituer un spectre sonore de 85 Hz à 20 kHz.

Comme on peut le noter sur la courbe en réponse de fréquence située plus bas, cette promesse semble respectée.

Réponse en fréquence de l'enceinte

 

En pratique, les bas manquent de précision et de dynamique, ces deux paramètres semblant s’ajuster vers 110 Hz. Les bas-médiums sont clairs et précis mais manquent aussi de dynamique, tandis que les aigus sont de loin les plus précises des fréquences observées ici. La conséquence direct est une mise en avant des voix et des cuivres, au détriment des bas de guitares et des violoncelles par exemple.

Capture d’écran 2016-04-12 à 15.10.54

Nous conseillons donc cette enceintes pour ceux qui aiment un son clair et relativement homogène. Le manque de punch des basses s’expliquent par la taille des haut-parleurs. Si vous cherchez une enceinte résolument nomade avec des bas, optez plutôt sur sa grande soeur la JBL Charge 2 Plus.

NOTRE CONCLUSION SUR LA JBL FLIP 3

- soit une note finale de 4/5
  • Nomade !
  • Splashproof
  • Homogénéité sonore
  • Prix
  • Belle autonomie (10h)
  • Pas de NFC
  • Basses imprécises
  • Troisième du nom, cette petite enceinte très abordable ne démérite pas. Vu son prix, c’est une enceinte qui comblera nombre de personnes voulant s’accompagner d’un système sonore très acceptable ou qui voudraient sonoriser un petit salon sans mettre le portefeuille à l’agonie. La tenue de la promesse de son spectre sonore ainsi que ses qualité nomade et son prix lui donne donc quatre étoiles !

     

    Adrien C.

    Auteur:

    Fondateur de BlueVibes, Adrien est avant tout un grand amateur de matériel high-tech et de performance audio. C'est donc tout naturellement qu'il en est venu à monter ce projet entouré de rédacteurs avec qui il avait déjà travaillé par le passé sur des sujets similaires. Auteur de la citation : "Le Bluetooth, c'est la vie".

    Partagez cet article sur

    Donnez votre avis

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *