Test de la TDK A33

Nous connaissons tous cette entreprise japonaise pour ses cassettes et ses disques, estampillés du fameux logo TDK et ceci depuis notre enfance. Qu’en est-il de cette nouvelle enceinte bluetooth A33 ? Possédant l’indice IP64, qui nous renseigne sur son étanchéité aux poussières (premier chiffre) et aux éclaboussures (second chiffre), la TDK A33 se veut résolument nomade, puisque résistante aux « intempéries » pouvant lui barrer le chemin. Nous l’avons testée dans ces conditions, voici notre verdict.

Voir la fiche constructeur de la TDK A33

 TDK A33 en blanc

ERGONOMIE ET DESIGN

 

Dès son déballage, nous avons constaté une impression de solidité chez la TDK A33. Elle est faite d’un monobloc de plastique noir mat qui entoure la grille de protection de ses haut-parleurs. L’enceinte est protégée de toutes part, et amorti les ondes sonores même lorsque le volume est poussé au maximum. Les matériaux sont de qualité et l’on comprends tout à fait qu’elle puisse être étanche aux fines poussières et aux gouttes d’eau.

L'enceinte bluetooth vue de dessus

Fort de ses 1.1 Kg sur notre balance, ça n’est par contre pas l’enceinte la plus légère de sa catégorie. Autre petit bémol, son autonomie : annoncée 6h00 par le constructeur, nous avons mesurée une autonomie de 6H21 a volume 3/4. Ce n’est pas très faible mais c’est bien en-dessous de certaines de ses concurrentes, ne prévoyez donc pas d’utiliser cette enceinte pour jouer votre musique toute une journée, sauf si vous disposez évidemment d’une prise secteur à portée.

Vue d'ensemble de la A33 avec sa boîte

L’enceinte bluetooth TDK A33 est muni d’un microphone interne, ce qui lui permet de servir de kit main-libre. En pratique, cela veut dire que si vous connectez votre téléphone àl’A33, vos appels et vos messages vocaux seront relayés par l’enceinte. Un bon point pour ne plus rater d’appels lorsque vous écoutez votre musique.

 

 

TDK A33 vue de face

 

En pratique, nous avons trouvé cette interface très intuitive, notamment dans notre jardin : la sonnerie est très audible et la conversation aussi. Evidemment, le son sortant des hauts parleurs de l’enceinte, ne prévoyez pas de discussion intime si vous activez le mode kit main-libres…

Comme dit dans d’autres test précédemment, n’oubliez de mettre votre smartphone, tablette ou laptot en mode « recherche de périphériques bluetooth » si la connexion avec l’enceinte n’est pas instantanée.

PERFORMANCES AUDIO

 

Passons aux performances sonores de l’appareil. La TDK A33 dispose de 2 haut-parleurs de 3W et d’un woofer (qui aura ici le rôle de subwoofer) de 9W.

Premier constat,que ce soit dans notre salon ou en extérieur, la réponse de l’enceinte par rapport aux fréquences est très large. Peut être une des plus larges que nous ayons testé.

Les basses sont relativement profondes et efficaces, elle ne colorent pas excessivement le son et disposent d’une chaleur non négligeable.

La vue des boomers de l'enceinte

Les médiums sont très équilibrés et permettent à l’enceinte de joliment ressortir cuivres, guitares et voix. Cet équilibre est très important pour nous. Parler et lister les fréquences n’est pas éloquent pour tout le monde. Il faut savoir que les médiums couvrent un panel de fréquence charnière, le « milieu » comme son nom l’indique (500-1500 Hz). En gros, ce sont les fréquences qui vont venir faire le lien entre les basses et les aigus. De leur équilibre va donc dépendre la qualité sonore générale d’un système son (ici de nos enceintes bluetooth en particulier). 

Les aigus ne cristallisent pas et leur définition est très correcte. Ils ne s’estompent qu’a partir de 18,5KHz (largement suffisant pour la perception auditive de l’homme qui s’étend pour une bonne oreille de 20 Hz à 20KHz).

Ces remarques que nous décrivons ont été entendue sur à peu près tous type de musiques jouées via cette enceinte : folk,rock,electro,dub…

NOTRE CONCLUSION SUR LA TDK A33

- soit une note finale de 5/5
  • Solidité/Qualité de fabrication
  • Norme IP64 : résistante aux gouttes d’eau/poussière
  • Pression acoustique
  • Rendu sonore global
  • Peut mieux faire en autonomie
  •  

    Il s’agit bel et bien pour nous d’une des enceintes bluetooth les plus performantes du marché. En plus de sa solidité et de son étanchéité aux poussières et gouttes d’eau, sa pression acoustique est plus qu’honorable et son équilibre sonore dynamique presque parfait. Son prix, 150€, est loin d’être élevé pour son rendu. Si vous êtes amateurs de musique et que vous manquez d’une enceinte pour vous accompagner partout, notre conseil : foncez !

    Kévin T.

    Auteur:

    Ingénieur du son de formation, Kévin est redevenu presque normal. Il communique régulièrement avec le reste de la rédaction et se laisse approcher si l'on sait s'y prendre. Attention tout de même à ne pas laisser traîner un casque qui sature ou une enceinte mal équilibrée, il se remet à grogner !

    Partagez cet article sur

    1 commentaire

    1. Merci pour ce test ! Très instructif !

      Répondre

    Donnez votre avis

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *