Test de la Bang & Olufsen Beoplay A2

Nous mettons cette fois une enceinte très haut de gamme à l’honneur : la Beoplay A2 de la société danoise Bang & Olufsen. Il s’agit d’une des seules enceintes à diffusion sonore 360° . Plutôt connu pour ses produits très qualitatifs dans le milieu des systèmes audio classiques et des téléviseurs, qu’en est-il de cet essai dans la cours des enceintes Bluetooth haut de gamme ?

Voir la fiche constructeur de la Bang & Olufsen Beoplay A2

L'enceinte Beoplay A2

ERGONOMIE ET DESIGN

 

 

D’emblée, la Beoplay A2 affiche par ses matériaux et son assemblage une qualité de finition irréprochable. L’ensemble est en aluminium haut de gamme et le soin de fabrication est au rendez-vous. L’enceinte est rectangulaire avec ses 4 côtés arrondies. Elle est fait de deux grilles d’aluminium séparées par un tour brossé où vient se loger une sangle de qualité : l’enceinte est donc très facilement transportable, à noter qu’une sangle plus longue est vendu séparément pour pouvoir tenir l’enceinte tel un sac-a-main.

Entrées de l'enceinte

Son poids reste correct : 1,1 Kg, ça n’est pas l’enceinte la plus légère du marché mais son système de transport en fait un compagnon de voyage parfaitement transportable, nous la classons donc dans la famille des enceintes Bluetooth nomades.

Cette position de baroudeur est renforcée par un des avantages les plus conséquents que possède la Beoplay A2 : son autonomie. En effet, le constructeur annonce 24H de lecture entre chaque charge ! En réalité, nous avons constaté 20h d’autonomie à volume modéré ce qui reste tout de même une des meilleurs performances du marché.

Si un problème de connexion avec l’appareil se produit, n’oubliez pas de vérifier que votre smartphone ou tablette est bien en mode “recherche de périphérique bluetooth”. En effet certaines version d’OS chez certains constructeurs ne permettent pas une connexion native avec les périphériques, par soucis de sécurité.

Côté connectique et interface physique, les boutons et les ports sont situés sur les 2 tranches, entre les panneaux d’aluminium. Sur la partie inférieur sont disposés l’entrée Jack 3,5mm (mini-Jack), le port de charge USB et l’alimentation DC-IN. De l’autre côté l’on trouve 4 boutons : les deux de volumes, celui de l’appairage Bluetooth et le l’interrupteur de mise en marche.

Vu des boutons supérieurs

Concernant l’appairage Bluetooth, le principe est identique à l’ensemble des enceintes du marché : il suffit d’appuyer sur ce bouton pour connecter votre smartphone ou votre tablette au périphérique.

3 enceintes bluetooth noire, verte et beige

Il est aussi très important de noter que la Beoplay A2 dispose de la technologie AptX. Ce protocole permet de jouer depuis votre enceinte bluetooth de la musique quasi-non compressée. On se retrouve donc avec un rendu proche du CD, du moins de l’encodage FLAC ou ALAC.

Petit bémol au milieu de ces bonnes nouvelles, l’enceinte ne supporte pas la norme NFC. Une petite déception pour nous étant donné le prix de vente de l’appareil.

PERFORMANCES AUDIO

 

La caractéristique qui différencie la Beoplay A2 de la plupart des autres enceintes Bluetooth est sa capacité annoncée à diffuser le son à 360°.

En pratique, comment cela fonctionne-t-il ?

Bang & Olfsen a équipé les deux panneaux latéraux de l’enceinte des même haut-parleurs : 1 woofer de 7,6 cm, 1 tweeter de 1,9 cm et un radiateur de 7,6 cm pour les basses (le tout alimenté par un ampli de catégorie D 2×30 Watts).

Trois A2

Les deux faces de l’enceinte Bluetooth vont donc diffuser le son de manière homogène, chaque canal de la stéréo (L/R) étant routé sur chaque face de l’appareil. Seul regret, il arrive que la stéréophonie ne soit pas respectée si le morceau joué propose justement trop d’effets stéréophoniques.

Concernant le son en lui-même, la Beoplay A2 est véritablement très impressionnante. Elle dispose d’un des spectres sonores les plus larges de sa catégorie, couvrant véritablement de 50 à 2KHz. Malgré un creux au niveau de 90Hz, les basses sont profondes, présentent et étonnamment précises pour une enceinte de cette taille.

Sa relative grande taille pour une enceinte Bluetooth lui permet aussi de disposer de médiums très équilibrés et très agréables. Ceux-ci flattent l’oreille et font ressortir les voix (où les cuivres par exemple) infiniment bien. Les aigus sont aussi très présents, brillants mais peu agressifs et ils ne peinent pas à ressortir des mixs que nous avons pu écouter (King Crimson…). Notons d’ailleurs un léger pic à 2,5KHz qui n’est pas vraiment perceptible par notre oreille mais et qui aura tendance à flatter les voix et les cuivres.

La Beoplay A2 fourni une pression acoustique suffisant pour sonoriser une pièce d’environ 70 m2, le test de notre salon de 100m2 a révéler une légère peine, néanmoins gommée par sa capacité à alimenter son environnement sur 360°.

NOTRE CONCLUSION SUR LA BANG & OLUFSEN BEOPLAY A2

- soit une note finale de 5/5
  • Qualité sonore irréprochable
  • Dispersion sonore à 360°
  • Finition et qualité des matériaux
  • USB pour recharge d’un appareil tiers
  • Finesse/transportable
  • Certains effets stéréophoniques mal gérés
  •  

    Nous attribuons cinq étoiles à cette enceinte, d’une part du fait de la qualité des matériaux et de la qualité d’assemblage impressionnante. D’autre part du fait de sa réponse sonore quasi parfaite, surtout pour une enceinte de cette taille. Nous la recommandons donc très chaudement, surtout pour qui voudrait profiter de sa spatialisation sonore exceptionnelle et unique sur le marché.

    Audrey P.

    Auteur:

    Audrey est une baroudeuse née, toujours sur la route au milieu de quelque-part... Elle a longtemps travaillé dans la production de musique, mais on l'aime quand même. En son absence la rédaction de BlueVibes ressemble à un zoo pour animaux mentalement instables. Sa culture musicale n'a d'égal que la fermeté de ses coups de cravache.

    Partagez cet article sur

    Donnez votre avis

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *