Test de la Marshall Kilburn

Nous vous avions précédemment parlé du casque audio que proposait Marshall, place maintenant à la découvert de l’enceinte bluetooth transportable Marshall Kilburn !

ERGONOMIE ET DESIGN

 

Pas de surprise ici, comme on pouvait l’attendre, l’enceinte Marshall Kilburn est dessinée comme un ampli ! Si l’idée n’est pas franchement originale, l’enceinte en elle-même l’est car c’est la première enceinte bluetooth qui adopte ce look. Très jolie, son rectangle est orné de la finition cuir de ces célèbres ampli et une large poignée vient surplombé le tout pour pouvoir la porter. Car il le faut, avec ses 3 Kg affichée sur la balance, cette enceinte n’est pas la plus légère des transportable.

enceinte-soulevee

Il faudra par contre la différencier des mini enceintes bluetooth (beaucoup plus légères donc), celle-ci envoyant nettement plus le pâté, pour ainsi dire..!

Des commandes d’ampli…

Niveau ergonomie, les commandes se retrouve sur le dessus, sous forme de potards comme ceux des vrais amplis. Trois gros boutons permettent de commander le volume, les graves et les aigus (bass et treble).

vue-des-boutons

Tout à droite se trouve le bouton de mise en tension, dessiné comme sur les ampli encore une fois et les boutons permettant de changer les sources sonores ainsi que celui qui enclenche l’appairage Bluetooth.

Côté bâbord, c’est l’entrée mini-jack 3,5 mm que le constructeur à placé. La batterie est bien évidemment rechargeable et la Marshall Kilburn affiche une puissance sonore de 40 Watts. La configuration des haut-parleurs est assez simple : 2 tweeters ¾ pouce (2x5W) et un woofer 4 pouces (1x15W).

PERFORMANCES AUDIO

 

Mais alors, quid des performances sonores ? Le look étant proche des constructions Marshall pour guitaristes effrénés, le son de cette enceinte est-il taillé pour les amoureux du crunch et des médiums surgonflés ? Et bien oui, dans un sens.

Kilburn-version-blanche

Le spectre de l’enceinte s’étend de 80 Hz à 20 KHz. Les bas sont présents, très dynamique et semblent flous uniquement lorsque le mix devient un peu aérien, comme si l’enceinte avait du mal à restituer des graves précis lorsqu’il s’étendent un peu en sustain. Les aigus sont clairs et précis, peut-être un peu creux au niveau de 8 KHz.

Et les médiums sont bien là ! Les bas-médiums font un joli lien avec les basses, les haut-médiums un peu criards viennent renforcer le fait que cette enceinte sort de chez Marshall.

La Marshall Kilburn est puissante pour sa taille, si vous souhaitez une enceinte bluetooth transportable pour animé une soirée ou pour un endroit un peu plus grand que d’habitude, cette Kilburn devrait faire l’affaire. C’est une des enceintes que nous ayons testé qui crache le plus, et dont la pression acoustique est la mieux maîtrisée. Comme dit plus haut, cela se paye au niveau du poids, 3 Kg n’est pas grande chose pour une puissance pareil mais elle fait bien partie des enceintes transportables les plus lourdes sur le marché actuellement.

versions-noire-et-blanche

Ajoutons à cela une autonomie remarquable, au 3/4 du volume, l’enceinte que nous avons testé a jouée 18H ! Un record dans sa catégorie. D’ailleurs, pour prévenir toute surchauffe du à une utilisation prolongé dans un contexte de température chaude par exemple, une sécurité anti-chauffe est présente, un très bon point pour nous.

image-une

Seul point noir, lorsque le volume est proche du maximum les médiums ont tendance à saturer un peu, ce qui peut être gênant. C’est ce point qui lui coutera sa quatrième étoile dans ce paragraphe, mais n’entachera pas sa note finale car il est toujours possible d’augmenter le son depuis la source et il est donc rare de devoir pousser les enceintes à leur maximum.

NOTRE CONCLUSION SUR LA MARSHALL KILBURN

- soit une note finale de 5/5
  • Design
  • Autonomie
  • Puissance
  • Restitution sonore
  • Poids
  • Salissante ?
  • Amoureux du son Marshall, chercheurs d’une enceinte Bluetooth avec de la patate et un son homogène, foncez ! En plus de son look très soigné et de son autonomie très grande, cette enceinte saura jouer vos morceaux préférés tout en étant transportable partout. C’est un de nos coups de coeur de cet été 2016.

     

    Adrien C.

    Auteur:

    Fondateur de BlueVibes, Adrien est avant tout un grand amateur de matériel high-tech et de performance audio. C'est donc tout naturellement qu'il en est venu à monter ce projet entouré de rédacteurs avec qui il avait déjà travaillé par le passé sur des sujets similaires. Auteur de la citation : "Le Bluetooth, c'est la vie".

    Partagez cet article sur

    Donnez votre avis

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *